2019, année du neuf

(et de la meuf)

Nous sommes le 13 janvier. Je suis donc officiellement dans les temps pour écrire un article « bonnes résolutions ».

Je ne suis pas forcément une grande adepte des bonnes résolutions, parce que c’est souvent difficile à tenir. Mais ce début d’année 2019 amène suffisamment de changements dans ma vie pour que je ressente le besoin de me projeter.

Des changements professionnels d’abord. A partir du 1er mars, nouveau poste, nouveau lieu de travail (mais toujours dans la même entreprise) et, surtout, nous veau défi. Je ne rentrerai pas forcément dans les détails mais il s’agit d’une création de poste, avec toutes les possibilités et la pression que ça implique.

Je suis à fond, je ne vais pas vous le cacher. J’ai hâte de commencer mes nouvelles fonctions. Globalement, la nouvelle de ce changement de fonctions a été bien reçu dans l’entreprise. Ce qui veut dire que la tâche qui sera la mienne en sera forcément facilitée.

Qui dit nouveau lieu de travail dit déménagement. Ma pauvre Gallifrey n’a pas fini de voir du pays avec moi. Mais elle s’adapte et elle est trop importante pour moi, pour mon équilibre et pour ma vie quotidienne pour que j’envisage de me séparer d’elle. D’ailleurs elle est présentement en train de ronronner à côté de moi.

Globalement, un bon résumé de l’approche de la vie de Gallifrey.

En 2019, j’ai envie de réveiller le blog aussi. Des posts plus réguliers. Peut-être de la photo, parce que j’ai envie de me racheter un reflex (le mien a disparu l’an dernier dans le cambriolage de mon bureau). Peut être de la fiction, j’ai retrouvé d’anciens carnets avec des choses intéressantes. Je n’ai pas encore vraiment pris de décision là-dessus mais j’ai vraiment envie de redonner, dans ma vie, de la place à ce que j’écris pour moi, et pas seulement les articles que j’écris dans mon métier.

Alors. 2019. Une année qui commence bien. Une année qui m’apportera beaucoup, je l’espère. Une année que j’ai envie de réussir.

Publié par

lnleforestier

J'ai attrapé le virus de l'écriture il y a bien longtemps, depuis je n'ai jamais réussi à m'arrêter... et je suis même devenue journaliste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *