La reine des neiges : un Disney superbe et attachant

Donc donc donc. Je suis allée voir la Reine des neiges hier après-midi. Vous connaissez une meilleure occupation pour un dimanche après-midi vous ? Moi non plus ! Je vous épargne le résumé, Google est votre ami si vous ne savez pas de quoi ça parle. Ce dernier Disney m’a éblouie. Les images sont superbes, époustouflantes, vibrantes (oui, parfaitement, vibrantes). Donc, bon point numéro un.

Il y a aussi le bonhomme de neige le plus mignon de la terre dans ce dessin animé !
Il y a aussi le bonhomme de neige le plus mignon de la terre dans ce dessin animé !

Bon point numéro deux. Il n’y a pas une mais deux héroïnes. Et quelles héroïnes ! Pas du genre à se laisser marcher sur les pieds ou à attendre qu’un beau prince vienne les sauver (et puis les trolls honoraires c’est vachement mieux de toute façon). Bon, évidemment, ce bon point est à nuancer, il y a quand même des clichés (on est chez Disney, je vous rappelle, faut pas trop leur en demander non plus, même si depuis Raiponce ils ont une certaine propension à rendre leurs personnages féminins plus dégourdis). Bon, il y a quand même une histoire d’amour, hein. Mais elle n’est ni centrale, ni simple. Et ce qui est au centre de l’histoire, c’est plus la relation entre les deux sœurs, ce que le secret a fait peser entre elles deux et comment malgré tout elles peuvent compter l’une sur l’autre.

Troisième bon point, la musique. Ca faisait longtemps qu’un Disney n’avait pas eu de bonnes chansons façon comédies musicales. Et ça fait vraiment plaisir à voir. Je suis sortie avec les airs des chansons dans la tête, ce qui est toujours bon signe.

Donc voilà, j’ai beaucoup aimé ce dernier Disney et je le recommande chaudement (même si il donne plutôt froid, rapport à la neige omniprésente à l’écran).

Publié par

lnleforestier

J'ai attrapé le virus de l'écriture il y a bien longtemps, depuis je n'ai jamais réussi à m'arrêter... et je suis même devenue journaliste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *