Les escargots mettent le Turbo

Alors pour commencer, j’ai parfaitement conscience de la nullité de ce titre, mais je n’ai rien trouvé de mieux en si peu de temps. Cette semaine, mon neveu de 6 ans et ma nièce de 4 ans sont en vacances chez mes parents, donc tâta chômeuse se dévoue pour le dessin animé à la séance de 10h30. Mais pour commencer, le résumé :

Turbo est un escargot qui n’a qu’un seul rêve en tête : être incroyablement rapide ! Son obsession pour la vitesse l’a rendu quelque peu impopulaire chez les siens, où lenteur et prudence sont de rigueur. Mais il est hors de question pour lui de se conformer. C’est alors que se produit un étrange accident qui lui donne soudainement le pouvoir de foncer à toute vitesse. Il s’embarque alors dans une aventure extraordinaire pour accomplir son invraisemblable destinée : courir contre le plus grand champion de course automobile, Guy La Gagne. Avec l’aide d’une équipe d’escargots aussi rusés que stylés, l’ultime outsider Turbo mettra tout son cœur – et sa coquille, pour prouver qu’aucun rêve n’est trop grand, aucun rêveur n’est trop petit.

turbo-2013-poster

Bon je dois avouer, j’ai trouvé ça un peu long… Les enfants ont bien aimé, mais il faut dire que si tout est fait pour leur plaire, on ne trouve pas vraiment de second niveau de lecture pour les adultes qui rendrait la chose plus divertissante (et moins corvée). Dreamworks nous avait habitué à mieux… Les gags tombent plutôt à plat et on voit venir la morale de fin à des centaines de kilomètres (aucun rêve trop grand, aucun rêveur trop petit, tout ça…). Bon, il y a quand même un personnage qui m’a bien fait rire, l’ombre blanche, qui manifestement n’a pas compris que le propre d’une ombre n’est pas vraiment la vitesse. J’ai vu Turbo en 2D et je crois que, pour le coup, la 3D aurait sans doute mieux rendu justice aux effets visuels. On sent que la profondeur de l’image, les couleurs, les mouvements, tout cela est très travaillé. Dommage que ce soit au détriment du scénario.

Publié par

lnleforestier

J'ai attrapé le virus de l'écriture il y a bien longtemps, depuis je n'ai jamais réussi à m'arrêter... et je suis même devenue journaliste !

2 réflexions au sujet de « Les escargots mettent le Turbo »

  1. ah je pense qu’avec mon fils j’y passerai à un moment où à un autre ; il n’a que 2 ans 1/2 et déjà une passion pour Cars que je dois lui mettre chaque jour. Sans exception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *