Happiness Therapy : massacre évité de justesse

J’étais toute prête à apprécier Happiness Therapy. Je veux dire, j’aime bien Bradley Cooper (son petit sourire en coin… aaaaah), je laisse le bénéfice du doute à Jennifer Lawrence (je ne l’ai vu que dans Hunger Games et je n’ai pas trop suivi le film, je piquais du nez). Continuer la lecture de Happiness Therapy : massacre évité de justesse